Contactez the-mobilier.com
A - B - C
  • ABS : matière plastique de la famille des polymères utilisée pour la réalisation des sièges de dossier. Elle est thermoformée (formée à chant par aspiration).
  • Assise négative : le basculement du bassin vers l’avant (soutenu par une inclinaison négative du siège) permet de redresser toutes les sections de la colonne vertébrale. Le bassin a pratiquement la même position que dans la station debout. La colonne retrouve son profil en S.
  • Accoudoirs ou accotoirs : ils permettent de réduire la fatigue au niveau des épaules, des vertèbres et des cervicales en soulageant les bras.
    • Accoudoirs fixes
    • Accoudoirs 2D se règlent selon 2 paramètres :
      • réglage en hauteur : on évite certaines tensions dans le cou et les épaules.
      • réglage en largeur : permet de s'adapter aux corps de l'utilisateur.
    • Accoudoirs 3D se règlent selon 3 paramètres :
      • réglage en hauteur : on évite certaines tensions dans le cou et les épaules.
      • réglage en largeur : permet de s'adapter aux corps de l'utilisateur.
      • réglage en profondeur : permet d'avancer l'accoudoir selon l’utilisateur.
    • Accoudoirs 4D se règlent selon 4 paramètres :
      • réglage en hauteur : on évite certaines tensions dans le cou et les épaules.
      • réglage en largeur : permet de s'adapter aux corps de l'utilisateur.
      • réglage en profondeur : permet d'avancer l'accoudoir selon l’utilisateur.
      • orientation : permet de les pivoter selon un axe de rotation. Idéal lorsque l'on change d'activité ou de posture.
  • Allège : Partie pleine située sous les fenêtres.
  • Basculant décalé : la totalité du siège bascule d'avant en arrière. Le positionnement du mécanisme sur l'avant permet à l'utilisateur de garder les pieds au sol.
  • Biblorhapte : Classeur.
  • Bureau collectif ou d'équipe : espace de travail cloisonné pour quatre à dix personnes, pour un travail en équipe où la confidentialité est nécessaire et la communication interne fréquente.
  • Bureau individuel ou isolé : espace de travail cloisonné pour une personne, pour des activités requérant de la confidentialité, exigeant une concentration élevée ou nécessitant de fréquentes petites réunions.
  • Bureau partagé ou double : espace de travail cloisonné pour deux ou trois personnes, pour un travail collaboratif en petit groupe, exigeant une concentration modérée.
  • Bureau paysagé : espace de travail conçu sur plateaux de grandes dimensions, installé suivant l’organisation du travail. Vient s’accrocher le caisson.
  • Cadre porteur : Cadre métallique supportant le plateau d’un bureau dans lequel
  • Combi office : Espace comprenant des cellules individuelles et des espaces collectifs dédiés aux différentes activités de travail d’une équipe.
  • Contact permanent : le dossier suit les mouvements de l'utilisateur et demeure en contact permanent avec son dos. Il peut aussi être bloqué dans la position choisie. L’assise reste fixe, sans réglage en inclinaison.
  • Coque : pièce plastique, monobloc (polyuréthane) utilisée en particulier dans la réalisation des accotoirs.
  • Contrebalancement : Feuille de mélamine ou stratifié ou placage bois collé sous le plateau afin de compenser les forces de traction du revêtement et éviter le cintrage et la déformation du plateau. Son épaisseur doit être égale à celle du dessus.
  • Contreplaqué : plis de hêtre, compressés et formés, utilisés pour la réalisation des assises et des dossiers.
D - E - F
  • Décibel (dB) : Unité de mesure de l’intensité sonore. dB(A). La mesure à été réalisée avec un filtre qui permet de reconstituer l’audition humaine.
  • Dessus de rangement : Plateau couvrant un meuble bas, un caisson ou une armoire. Aussi appelé galette.
  • Eco-contribution ou éco-taxe : coût ajouté au prix de vente hors taxe des éléments d’ameublement vendus en France. Elle sert à compenser le coût de la collecte et du traitement des éléments d'ameublement en fin de vie, et est entièrement reversée aux organismes réalisant ces tâches.
  • Ecran privatif : Elément vertical accroché sur le plan de travail permettant une séparation légère entre deux postes.
  • Elastomères : matière souple (polyuréthane) utilisée en particulier dans la réalisation des accoudoirs.
  • Ensemble commercial : Regroupement d’éléments composants destinés à faciliter le chiffrage et la lisibilité des documents commerciaux.
  • Epoxy : peinture en poudre cuite au four à 180° utilisée sur les supports métalliques particulièrement résistant aux chocs.
  • Espace ouvert : espace de travail pour plus de dix personnes, pour des activités exigeant des échanges fréquents ou des tâches routinières requérant peu de concentration.
G - H - I
  • HPL : panneau stratifié sous très haute pression, résistant aux produits chimiques agressifs, colorants ou solvants. Surface protégée par revêtement durci chimiquement. Peu de décors disponibles pour l'instant (souvent blanc ou noir). Adapté aux laboratoires, hôpitaux, cabinets médicaux, labos photo... Caractéristiques: plateaux très fins (environ 10mm) et chants teintés en noir.
  • IGH : Matériau constitué de fibres de bois traitées selon un procédé à sec puis mélangées à une résine de liaison. La mise en forme des plaques se fait par collage sous presse à haute température. Ces plaques homogènes, de ton clair, présentent deux faces poncées avec un grain adapté à l’industrie.
  • Insert métallique : Pièce encastrée dans le plateau permettant de visser et d’assurer la solidité d’assemblage entre deux pièces.
K - L - M
  • Laque : finition peinture des composants métalliques.
  • Lux : Unité de mesure du flux lumineux émis. Se mesure avec un luxmètre.
  • Maître d’œuvre : Désigne l’architecte et d’une manière générale le concepteur.
  • Maître d’ouvrage : Client, celui qui fait bâtir.
  • Multi-plan : Poste de travail composé de plusieurs plateaux. (2 plans structure et un plan de liaison).
  • Mélaminé : panneau de particules de bois agglomérées sur lequel on applique une feuille de papier décor enduite de résine mélamine. Cette application se fait en usine, à chaud et sous pression avec l’application d’un chant protecteur (PVC ou ABS collé), assorti ou non au plateau. Les mélaminés ont considérablement évolué depuis une dizaine d'années et proposent aujourd'hui un excellent niveau de résistance et de durabilité. Son excellent rapport qualité / prix en fait le matériau le plus utilisé dans le monde du mobilier de bureau. Résine de surfaçage.
  • Mousse : partie inférieure de l'assise ou du dossier, le plus souvent en polyéther. Elle peut être découpée ou injectée.
  • Mousses CMHR : de l'anglais "Combustion Modified High Resilient". Ces mousses sont conçues pour être difficilement inflammables. Elles répondent à des normes nationales et internationales très strictes en matière de protection contre le feu.
  • Mur rideau : Façade à structure métallique préfabriquée.
N - O - P
  • Non-feu: résistance au feu (mousse, revêtement...). Ces matériaux peuvent être classés de la manière suivante :
    • M0 : matériaux incombustibles
    • M1 : matériaux non-inflammables
    • M2 : matériaux difficilement inflammables
    • M3 : matériaux moyennement inflammables
    • M4 : matériaux facilement inflammables
  • Open-Space ou plateau ouvert : espace de travail où les bureaux ne sont pas séparés par des cloisons. En conséquence, les personnes se voient et s'entendent entre elles.
  • Panneau de particules ou aggloméré : il est composé de particules de bois haché, collées et pressées en forme de plaque, puis cuites et présentant des densités différentes. Pour les plateaux de bureau on utilise généralement des panneaux dits de haute densité, soit 650 kg/m3 . Les panneaux de particules ont une dimension stable et ne varient pas à l’humidité.
  • Panneau de particules mélaminé : L’âme du matériau est constitué de bois haché en copeaux, mélangé une colle, puis pressé sous forme de plaque et cuit. La surface supérieure d’une épaisseur de 3/10ème mm, est constituée d’une mélamine haute résistance obtenue par surfaçage basse pression d’un papier décor imprégné de résine mélamine. La qualité haute résistance est atteinte par application sur le décors imprimés d’une résine supplémentaire appelée Overlay.
  • Panel system : Système de mobilier comportant des panneaux de séparation de l’espace sur lesquels les plateaux, les meubles d immeuble Grande Hauteur. Concerne les immeubles de plus de 28 m de hauteur.
  • Piqûre sellier : double couture parallèle.
  • Plan de convivialité : Extension du plan principal permettant de recevoir deux plans structure système. Aussi appelé plan de jonction.
  • Plan d’extension : Elément frontal ou latéral permettant d’augmenter la profondeur ou la largeur du plateau.
  • Plan de liaison : Plateau se fixant entre deux plans structure système. Aussi appelé plan de jonction.
  • Plan structure isolé : Plan possédant 2 piétements, ne permettant pas la translation latérale et l’accrochage d’un plan de liaison.
  • Plan structure système : Ensemble dont la structure porteuse (piétement) permet la translation car elle possède un pied dégagé.
  • Poste type : Appellation donnée à une configuration composée de plusieurs plans de travail ou à un rangement totalement équipé.
  • Produit fini ou référence logistique : élément sortant de la chaîne de fabrication disponible au stock central.
  • Placage bois : feuilles de bois naturel de 0,6 mm d’épaisseur cousues entre elles pour constituer des plaques qui seront collées sur un support stabilisé.
  • Polypropylène : matière plastique injectée de la famille des polymères. Thermoplastique, elle est utilisée en particulier pour la réalisation des accoudoirs.
  • Polyuréthane : mousse produite par une réaction chimique mettant en œuvre un isocianate, un polyol et divers additifs. Ces mousses sont dites à chaînes moléculaires longues leur conférant une plus grande propriété élastique. Elles sont souvent appelées mousses à haute élasticité ou haute résilience (HR). L’abréviation de polyuréthane est PUR.
  • Poste de travail : lieu dans lequel un employé dispose des ressources matérielles lui permettant d'effectuer son travail.
  • Poste informatique : ensemble des moyens techniques mis à la disposition d'un utilisateur (écran, clavier, imprimante).
Q - R - S
  • Revêtement : finition par placage des plateaux (mélamine, stratifié, ébénisterie). Sur les panneaux peut être du tissu, de la tôle laquée, du vinyle.
  • Réglage de tension : adaptation d'un mouvement mécanique tendant à augmenter la force nécessaire au basculement du siège.
  • Réglage individuel de la tension : selon le poids de l'utilisateur, la tension du dossier peut être adaptée individuellement.
  • Réglage lombaire : il garantit un support optimal des vertèbres lombaires. En option, il peut aussi être réglable en profondeur.
  • Soft-formage : procédé de placage du bois à chaud avec un placage sur toile permettant la finition de chants arrondis.
  • Stratifié : matière composée de plusieurs feuilles de papier kraft, enduites de résine mélamine, sur lesquelles est appliquée une feuille de décor, à chaud et sous haute pression. Le résultat est une feuille de moins d'un mm d'épaisseur, d'une grande robustesse aux chocs, rayures, liquides. Les fabricants de meubles collent ensuite ces feuilles sur des panneaux de particules ou panneaux de fibres MDF ("médium density fiber"), pour débiter et façonner leurs meubles. Comme pour le mélaminé, ils doivent ensuite appliquer un chant PVC, ABS collé, ou bois massif selon l'utilisation des produits. Le stratifié offre la possibilité d'être post formé en usine, c'est à dire courbé pour suivre la forme arrondie d'un chant de plateau par exemple, ou bien la courbe d'une banque d'accueil; il reste un des revêtements de meubles les plus utilisés pour sa robustesse et sa souplesse d'applications, même si d'autres matériaux sont apparus, comme le HPL. Plaques comportant des couches de feuilles de papier imprégnées de résine thermodurcissable, jointes entre elles par l’action de la chaleur et une forte pression.
  • Siège direction : il se distingue par la générosité de ses dimensions, son haut niveau de finition pour un maximum de confort.
  • Siège de travail : il contribue à optimiser l'interaction entre confort personnalisé et productivité tertiaire. C'est une combinaison entre ergonomie, esthétique et budget.
  • Siège visiteur / polyvalent : il répond à de nouvelles formes de travail (open space, gestion par groupes de projet) pour une organisation plus nomade et réactive.
  • Siège collectivité : il doit avant tout être parfaitement modulaire et polyvalent. Il doit être résistant à l'usure, facile d'entretien et proposer de nombreux avantages techniques (empilable, crochetable, ...)
  • Space Planning : élaborer un concept d'aménagement de chaque type d'espace selon sa typologie. 3 dimensions sont à prendre en compte: • Dimension fonctionnelle • Dimension technique • Dimension esthétique
  • Synchrone : le dossier et l’assise bougent en même temps et s’inclinent dans un rapport qui offre toujours un confort optimal. La force de rappel du dossier est réglable de façon à l’adapter à votre morphologie et à votre poids (réglage de tension).
  • Synchrone confort : mécanique synchrone avec une ouverture d'angle plus importante. Synchrone à 3 points : mécanisme fonctionnant sur les 3 axes d'articulations naturelles bassin / genoux / chevilles Thermoformage : technique de réalisation des capots, le plus souvent en ABS. Chauffage d'une plaque, puis aspiration sur un moule pour donner la forme désirée.
T - U - V
  • Trame : Longueur modulaire qui rythme les bâtiments.
  • Translation d'assise : il permet de coulisser horizontalement l'assise pour qu'elle arrive au niveau des genoux, à la fin des cuisses.
  • Vérin oléopneumatique ou Lift : élément faisant partie du mécanisme de réglage en hauteur du siège.
  • Voile de fond : indispensable pour préserver l'intimité des utilisatrices, ce pan de bureau permet de masquer, les jambes, les câbles ou tout autre élément se situant sous le poste de travail.

Réalisation site internet par Weezyweb